Bullies in my head

Posté par Durf667 le 21 mai 2018

When I’m surrounded, tired or weak

I hear them scream and yell at me : « YOU’RE NOT WORTHY ! »

So what’s the point ? I’ve got to kick’em

Easy to say and hard to do, here’s my mental scream :

 

HEY !

Shut up, you bullies in my head !

Shut up, you bullies in my head !

Shut up, you bullies in my head !

Shut up, you bullies,

Shut up, you bullies,

Shut up, you bullies in my head !

 

They come to me at night, they come in the sun

Every weakness is an open door. Barricade me.

The same old story won’t be untold

So, you fuckers who squat my brains, are you listening ?

 

HEY !

Shut up, you bullies in my head !

Shut up, you bullies in my head !

Shut up, you bullies in my head !

Shut up, you bullies,

Shut up, you bullies,

Shut up, you bullies in my head !

 

« You suck !

You’ll fail !

Why try ?

He’s better than you !

You’re weak !

Told you !

You’re shit !

Go hide yourself ! »

 

HEY !

Shut up, you bullies in my head !

Shut up, you bullies in my head !

Shut up, you bullies in my head !

Shut up, you bullies,

Shut up, you bullies,

Shut up, you bullies in my head !

 

Publié dans Chanson, Tous les textes | Pas de Commentaire »

Des astres

Posté par Durf667 le 1 avril 2018

Les corps, la gravité,

La pesanteur, le vide.

Les trous noirs-déités

Avalent l’apatride,

Réclament, imposent un dû

Imaginaire ? Réel ?

Ils broient l’individu.

Du poison et du fiel.

Et les corps, dans leur chute,

Attirés malgré eux

Par ces astres, ces brutes,

S’écorchent, se cassent en deux.

Les Cronos-cannibales

Ne peuvent s’empêcher,

Réactions animales,

De prendre et d’arracher

Satellites et planètes

Bien loin de leurs orbites,

Dévorant les comètes,

Interdisant leur fuite.

Publié dans Poemes, Tous les textes | Pas de Commentaire »

European Jesus

Posté par Durf667 le 15 mars 2018

Comme je savais trop quoi faire, je me suis amusé à détourner les paroles de « American Jesus », de Bad Religion, pour en faire un hymne à la gloire de Saint-Macron Premier, Sauveur de La France, Prince de l’Europe, Pourfendeur de la Belette de Winchester, Inventeur de l’Appareil à Raclette, Grand Architecte de l’Opulence En Carton, Que Son Saint Nom Soit Loué Pour les Siècle des Siècle, Amen. Ou pas.

Pour ceux qui connaisse pas le morceau, je cale la vidéo du clip après le texte.

Des bisous, vils sacripans.

 

I don’t need to be a normal citizen
Because I’m blessed by superiority
I’m a member of the Elite ruling class
We enforce our popularity
There are things that seem to pull us under
And the populace that drag us down
But I’m the power and the vital presence
That’s lurking all around

 

I am the European Jesus
I’m the leader of my state
I am the European Jesus
Help me save you from your-stupid-selves

 

I feel sorry for the earth’s population
Gotta care first for Europe and France
At least the foreigners can copy our economy
They can visit but they cannot stay
Only precious few can garner the prosperity
It makes us walk with renewed confidence
We’ll make Europe a paradise just for us
The architect lives in Élysée Palace

 

I am the European Jesus
Fighting for the Elite’s wealth
I am the European Jesus
Overwhelming millions every day

 

I’m the bankers locked money
The force the army wields
The expression in the faces of the dying migrants
The power’s in my hand

I’m the fuel that drives the land
I’m the motive and conscience of the media servants
I’m the preacher on t.v.

Praise God Economy
His orders that’s written by the big computers
The nuclear bombs

Everyone else is wrong
And I’m hopeful that you’ll vote for me

 

I am the European Jesus
I’m the leader of my state
I am the European Jesus
Exercising my authority

I am the European Jesus
Fighting for the Elite’s wealth
I am the European Jesus
Overwhelming millions every day

 

One Leader, one God…

 

Publié dans Chanson, Poemes, Tous les textes | Pas de Commentaire »

La lutte

Posté par Durf667 le 2 janvier 2018

Des mois sans rien penser

Ou alors, beaucoup trop.

Des neurones agacés,

Des mois sans dire un mot.

Les histoires qui sont tues,

Un cerveau trop blasé

Qui mène une battue,

Poursuivant mes idées.

Ce que j’ai trop vécu,

Ou bien, soit ! Pas assez !

Je l’ai bien assez lu,

Je l’ai trop vu passer…

Et je l’ai trop écrit,

Du moins, oui, je le crois :

Les même avanies,

Les joies, les rêves, l’effroi

D’encore tout foutre en l’air

De peur de réussir.

Car plutôt ne rien faire

Plutôt que d’en souffrir ?

Mais le démon me pousse,

Il existe un moyen

De vaincre cette frousse

De n’aboutir à rien.

Et je m’y remets donc,

Désir inassouvi…

De l’arbre j’ai le tronc,

Les branches, je les écris.

Publié dans Poemes, Tous les textes | Pas de Commentaire »

Mort du précataclysmisme

Posté par Durf667 le 8 octobre 2017

Ayant pris acte du début de la catastrophe annoncée par le précataclysmisme depuis déjà quelques années (en fait, on se demande si elle n’aurait pas commencé avec l’invention de l’agriculture), l’A.R.P.E.G.E. est désormais dissoute.

Maintenant, nous allons tâcher de survivre, si on trouve comment, on vous dira.

Le blog s’appellera dorénavant « L’Anormal ». Et ouais. C’est comme ça, t’as vu ?

Prenez soin de vous.

Ou pas.

En fait, on s’en fout.

Bisous.

Publié dans Articles, Tous les textes | Pas de Commentaire »

12345...31
 

lepoetesolidaire |
Mots ecrit pour apaiser les... |
Mes poèmes qui retrace ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le cercle des mots disparus
| vivre et souffrir pour écrire
| histoireentoutgenre