Sonnet (qu’un au revoir).

3 juillet 2012

Poemes, Tous les textes

Je poste ce texte juste au cas où je ne pourrais pas vous en livrer d’autres d’ici la réalisation de l’évènement ci-dessous évoqué. Mais il est tout de même possible que je vous balance deux ou trois merdouilles d’ici-là, on sait jamais. Enfin, au cas où, des bisous et à bientôt, je vous aime tous, sauf toi, là-bas.

(Et s’il y en a qui se pose la question, oui, j’ai écrit ce texte uniquement parce que son titre s’est imposé à moi comme ça, pim, j’avais rien demandé. Laaaalaaaaalaaaaaaaaa.)

 

 

Je m’assois à mon poste, écris ces quelques lignes

Afin que vous sachiez si tant est que, parfois,

Vous veniez sur ce blog me faire l’honneur insigne

De lire ce que j’écris. C’est pour quoi je me dois

 

De vous informer. Il est temps de vous le dire :

Je déménage, et donc, je ne sais quand la vie

Me ramènera là où vous mène l’envie

De lire ce que je laisse. Je reviendrai écrire

 

Quand mon cher FAI, m’offrira, une digne

Connexion, qui j’espère, me permettra, ma foi,

De vous livrer mes lignes, de nous faire réfléchir,

 

Ensemble, si vous me laissez presser les vignes

De mon cerveau malade, leur vin est, je le crois,

Sinon d’un très bon cru, loin d’en être des pires.

À propos de Durf667

Nihiliste, asocial, anhédoniste subversif, misanthrope contrarié, névrosé narcissique, pessimiste indocile, mystique chaotique, excentrique décentré, élitiste marginal, utopiste désespéré, solitaire empathique, esthète blasé, humaniste déçu, terroriste mental, être humain.

Voir tous les articles de Durf667

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

lepoetesolidaire |
Mots ecrit pour apaiser les... |
Mes poèmes qui retrace ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le cercle des mots disparus
| vivre et souffrir pour écrire
| histoireentoutgenre