• Accueil
  • > Archives pour novembre 2012

Révolution. Rêve olution. Ré-évolution. Oh, wait…

Posté par Durf667 le 13 novembre 2012

Un peuple mal ou sous-informé est un peuple à genoux. Un peuple sur-informé est mal informé. Il n’y pas de pire dictature que celle de la sur-information. Le peuple n’a pas toujours le temps de hiérarchiser les informations. Dans les faits, il ne le fait jamais. Et c’est comme ça qu’on fait cinq minutes au vingt heure sur la sortie du nouvel i-phone, et qu’on entend quasiment pas parler de l’aéroport de Notre-Dame des Landes.

L’Histoire ne juge pas. Ce sont les historiens qui le font.

L’insurrection qui vient a été retardée par la sortie du nouveau Twilight et l’album hommage à Goldman. Jean-Jacques, pas Pierre, donc. CQFD.

Le Christ n’était pas chrétien. Marx n’était pas marxiste. Moi-même, je ne me sens pas très bien.

Du pain et des jeux. Des téléphone portables et du foot. Ils ont zlatané la révolution.

Le truc, ça a été ne nous faire croire que la bande-annonce du bonheur passait en accès-prime time, juste avant la fiction du lundi de TF1.

Peur, frustration. Peur de perdre le peu qu’on a. Frustration de ne pas avoir plus. Ceci est le capitalisme.

C’est beau, comme couleur, le noir et le rouge. Le vert, aussi.

Il ne peuvent pas régler le problème de la pauvreté, des précaires, sinon la classe moyenne pourrait se rendre compte que les vrais parasites sont bien au-dessus d’eux dans l’échelle sociale.

Il n’y aura de révolution que si les média décident qu’elle est télégénique.

L’auto-gestion, ça commence par le fait de gérer sa propre vie, déjà.

Le capitalisme ne s’écroulera que quand le prix du pain aura moins d’importance que celui de la vie de celui qui le mange.

Les rêveurs, les utopistes sont dangereux, car ils imaginent. Alors ils nous font rêver de Mercedes, d’Hollywood, utopies de vie jet-set secret-storysées palaces aux Seychelles. Ils imaginent à notre place.

L’alter-mondialisme, c’est bien. Mais je me demande si je ne serais pas plutôt alter-darwiniste.

Les gagnants du Loto, s’ils étaient intelligents, devraient juste garder de quoi se construire une baraque la plus auto-suffisante possible énergétiquement (pour être le plus possible indépendant de l’État), de quoi se sortir deux ou trois fois le SMIC par mois pour le reste de leur vie et donner le reste aux associations ou organisme de leur choix.

Quiconque pense n’est pas en train de consommer.

Il y a la dictature des marchés financiers. La dictature des média. La dictature de la consommation. La dictature du travail. C’est beau, la démocratie.

Je ne pense pas voir la Révolution arriver de mon vivant, car je crois que la civilisation s’effondrera avant.

Publié dans Articles, Tous les textes | 2 Commentaires »

 

lepoetesolidaire |
Mots ecrit pour apaiser les... |
Mes poèmes qui retrace ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le cercle des mots disparus
| vivre et souffrir pour écrire
| histoireentoutgenre