Sonnet sans titre.

18 décembre 2012

Poemes, Tous les textes

La vie est un marais où les âmes s’enfoncent,

Où, toujours, le chemin se perd dans les branchages,

Et on erre dans la nuit, on redoute l’orage,

Griffé par les buissons, le brouillard et les ronces.

 

L’atmosphère est obscure, et les sourcils se froncent

Devant les trous d’eau, où l’on tombe, et où l’on nage

Contre un courant nerveux qui inspire la rage.

Continuer à lutter, c’est la seule réponse

 

Possible. Les bêtes rôdent et la pluie nous glace.

Mais toujours nous luttons, toujours nous faisons face.

Personne ne nous aide, nous serons toujours seuls

 

À vivre cette vie, c’est la nôtre, elle nous lasse

Parfois. Mais malgré les chutes, les embûches et les crasses,

Nous nous battrons jusqu’à dormir dans nos linceuls.

 

À propos de Durf667

Nihiliste, asocial, anhédoniste subversif, misanthrope contrarié, névrosé narcissique, pessimiste indocile, mystique chaotique, excentrique décentré, élitiste marginal, utopiste désespéré, solitaire empathique, esthète blasé, humaniste déçu, terroriste mental, être humain.

Voir tous les articles de Durf667

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

lepoetesolidaire |
Mots ecrit pour apaiser les... |
Mes poèmes qui retrace ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le cercle des mots disparus
| vivre et souffrir pour écrire
| histoireentoutgenre