• Accueil
  • > Archive
  • > Fragments d’étoile ou : La complainte de Samaël pour son amour perdu.

Fragments d’étoile ou : La complainte de Samaël pour son amour perdu.

Posté par Durf667 le 9 octobre 2014

Ceci est un vieux texte que j’avais fini par oublier. Je viens de le retravailler quelque peu et vous le propose donc dans la foulée. Des poutous.

 

 

Mille ans de souvenirs,

Cela paraît bien peu.

Je sais le crime dont on m’accuse,

Je sais pourquoi on me vénère,

Mais rien n’est aussi pur,

Rien n’est aussi glacial,

Rien ne vaut mes raisons,

Je suis seul à savoir.

 

Je suis le dix-septième arcane, je suis celui qui crût.

Je suis celui qui chut.

Les rêves sont des traîtres,

Ils sont tout ce qu’il me reste.

Je suis la raison du mal

Et l’antibiotique.

Car pour rester vivant,

Il faut bien que le cœur batte.

 

Je ne sais plus ton nom,

Mon seul et véritable

Amour.

Tu es morte à Thülé, et seul tes yeux

Demeurent face aux miens.

Seul ton souffle survit encore entre mes lèvres,

Et je t’attends

Toujours.

 

Je n’aspire à rien d’autre

Qu’à me sentir en vie,

Célébrer ce qui reste

De peur de le perdre

Encore.

 

Samaël, Lucifer, Orphée, Ulysse, et tant d’autres

Noms.

Je suis ce qui restait dans la boîte,

Ce que Pandore laissa.

Espoir.

Toujours je me relève,

Je ne sais faire que ça.

Entendez mes paroles,

Fils et filles de la foi,

Fragments d’étoile.

Ceci est notre hymne.

 

Ne rêvons pas trop loin,

La laisse est bien trop courte.

Des milliers de visages se retournent sur nos pas.

Nous sommes le rempart enfermant

Les névroses,

Le sacrifice obligatoire.

Nous rêvons pour les autres.

Condamnés à faillir, à encore essayer,

A nous cogner aux murs,

Mais à les ébrécher.

 

Je suis archange et diable,

Le début et la fin,

Le moteur de vos vies.

Espoir.

La fatigue n’est rien si je suis encore là.

Et je resterai vivant

Car moi aussi j’espère.

Laisser un commentaire

 

lepoetesolidaire |
Mots ecrit pour apaiser les... |
Mes poèmes qui retrace ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le cercle des mots disparus
| vivre et souffrir pour écrire
| histoireentoutgenre