Sans titre n° #667 v.12.3.456.7

Posté par Durf667 le 17 mars 2015

 

Je voudrais le poser, ce poids sur mes épaules,

Le partager un peu, le porter sur deux dos,

Mais il est fait de nerfs, de chairs, d’ombres et puis d’os,

Et tu t’effondres au sol quand c’est moi qui le pose.

 

Je voudrais m’abreuver aux sources des héros ;

Me reposer à l’ombre, dormir, faire une pause.

Et tu brûles au soleil ausitôt que moi, j’ose

Abandonner la lutte, espérer le repos.

 

Car mon boulet me traine , me freine, me fuit depuis

Trop longtemps. La chaîne est solide et je prie.

Sisyphe est solitaire, et le Christ perds la foi.

 

Nous buvons la poussière et le reprends ce poids

Que je porte depuis si longtemps. C’est ma vie,

Ma douleur, mon combat, mes écorchures, ma croix.

Laisser un commentaire

 

lepoetesolidaire |
Mots ecrit pour apaiser les... |
Mes poèmes qui retrace ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le cercle des mots disparus
| vivre et souffrir pour écrire
| histoireentoutgenre