Des astres

Posté par Durf667 le 1 avril 2018

Les corps, la gravité,

La pesanteur, le vide.

Les trous noirs-déités

Avalent l’apatride,

Réclament, imposent un dû

Imaginaire ? Réel ?

Ils broient l’individu.

Du poison et du fiel.

Et les corps, dans leur chute,

Attirés malgré eux

Par ces astres, ces brutes,

S’écorchent, se cassent en deux.

Les Cronos-cannibales

Ne peuvent s’empêcher,

Réactions animales,

De prendre et d’arracher

Satellites et planètes

Bien loin de leurs orbites,

Dévorant les comètes,

Interdisant leur fuite.

Publié dans Poemes, Tous les textes | Pas de Commentaire »

 

lepoetesolidaire |
Mots ecrit pour apaiser les... |
Mes poèmes qui retrace ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le cercle des mots disparus
| vivre et souffrir pour écrire
| histoireentoutgenre