Ceci est mon corps

5 novembre 2018

Chanson

Mémoire morte qui parfois ment
Livre Saint, odeur d’encens
Sous-exposées, les photos
À l’abri derrière les vitraux

Prends et bois-en mon enfant
Ceci est mon sang
Prends et mange, contre la Mort
Ceci est mon corps

L’autorité cléricale
Et ses pulsions animales
Est-ce arrivé ? Je crois bien
Même si je ne crois plus en rien

Prends et bois-en mon enfant
Ceci est mon sang
Prends et mange, contre la Mort
Ceci est mon corps

Flou, perdu, décomposé,
Haine et douleur, bien trop vraies
Dissonances et désaccords
Quoiqu’il en soit, Dieu est mort.

Prends et surtout serre les dents
Voir couler son sang
Prends en attendant sa mort
Ceci est mon corps

Quoiqu’il en soit Dieu est mort
Ceci est mon corps
Quoiqu’il en soit Dieu est mort
Ceci est mon corps

À propos de Durf667

Nihiliste, asocial, anhédoniste subversif, misanthrope contrarié, névrosé narcissique, pessimiste indocile, mystique chaotique, excentrique décentré, élitiste marginal, utopiste désespéré, solitaire empathique, esthète blasé, humaniste déçu, terroriste mental, être humain.

Voir tous les articles de Durf667

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

lepoetesolidaire |
Mots ecrit pour apaiser les... |
Mes poèmes qui retrace ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le cercle des mots disparus
| vivre et souffrir pour écrire
| histoireentoutgenre