Fragments schizophiles

 Exception As

 

Épée

L’Ombre boit, se recoiffe et sourit au miroir

Repose le verre vidé des froides larmes d’ange

Les yeux désabusés s’allument de cynisme

Le verre de colère attend sur la desserte.

 

Coupe

Sa robe est sale mais elle l’aime bien comme ça

Souillée et déchirée par les orages acides

Elle a les traits tirés, trop pour une Petite Fille

Le Médecin Boiteux attend qu’elle parle enfin

 

Bâton

Il dépose la canne, il sait qu’il s’est perdu

Les arbres et les mousses ont changé son chemin

Il ausculte les murs, cherche le pouls du temps

Qui pose la Question n’entend pas la réponse

 

Denier

Les livres dans les caisses, Le Majordome s’assoit

Enfin. Il contemple les machines qui mangent

Abattre tous les murs, refaire les fondations

L’Ombre et la Petite Fille craigne l’effondrement

 

 

 

 

**

*

 

 

 

Le Loup

Sa bave incandescente remplit le verre de l’Ombre

Encore. Ébrécher le miroir, casser le mur

Se ruer sur la porte, se nourrir de ses chaînes

Mordre quand c’est possible. On me nomme Légions

 

 

 

 

**

*

 

 

 

Chifoumi

Le Loup mord la jambe du Médecin Boiteux, qui insupporte l’Ombre, qui effraie la Petite Fille, qui vole les livres du Majordome, qui enferme le Loup dans la cave.

À propos de Durf667

Nihiliste, asocial, anhédoniste subversif, misanthrope contrarié, névrosé narcissique, pessimiste indocile, mystique chaotique, excentrique décentré, élitiste marginal, utopiste désespéré, solitaire empathique, esthète blasé, humaniste déçu, terroriste mental, être humain.

Voir tous les articles de Durf667

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

lepoetesolidaire |
Mots ecrit pour apaiser les... |
Mes poèmes qui retrace ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le cercle des mots disparus
| vivre et souffrir pour écrire
| histoireentoutgenre