Je devrais pas.

Posté par Durf667 le 4 décembre 2013

Je t’aime tellement. Je t’aime tellement

Qu’j't’ai pas sautée dessus, j’sais pas si.

Je t’aime tellement que j’t'ai rien dit

De peur que peut-être tu dise : « oui »

Alors que moi je suis tellement

Perdu qu’j'sais même pas si il faut

Que j’oublie tout ça, si il faut

Qu’j'essaye ou qu’j'arrête. C’est trop tôt.

J’sais rien, tu vas me détester

De poster ces mots, d’les penser

J’devrais fermer ma gueule. Oui, je

Devrais m’poser et réfléchir.

J’devrais savoir que c’est un jeu

J’devrais fermer ma gueule, souffrir.

J’devrais savoir qu’ça sert à rien

D’balancer tout ça sur le net.

Tu vas m’détester de dire ça

Tu vas m’en vouloir. T’as le droit.

J’veux pas qu’tu t’sentes mal. T’as le droit

De penser que je suis qu’un connard

Qui a pas su gérer. Mon cauchemar

Serait qu’tu me détestes sans savoir

Que je m’en veux de pas avoir

Essayé de changer ma tête.

Je suis qu’un con. J’devrais me taire.

Je devrais pas écrire tout ça.

Mais merde. Je t’aime. C’est comme ça.

 

Un jour peut-être j’aurais géré

Toutes ces merdes dans mon pauvr’cerveau.

Et alors, là, et alors là

S’il est encore temps. Si jamais

T’es pas encore trop dégoutée.

Peut-être que…

Peut-être.

 

Je peux pas t’demander m’attendre.

Je peux pas rêver que ces cendres

Brûlent à nouveau. Mais bon voilà,

Je rêve qu’un jour, ben… Ce soit le cas.

 

Je suis un con, car j’aurais dû…

 

Fermer ma gueule.

Publié dans Chanson, Poemes, Tous les textes | Pas de Commentaire »

C’est encore moi

Posté par Durf667 le 22 novembre 2013

C’est encore embrumé que je rampais chez moi

Les yeux fixes et tournés vers mes orbites en marbre

Un repas de famille, une Cène, un combat

Et le corps du pendu se balance à cet Arbre

Une ménagerie de dingues, de Loups, et d’anges

Se déchirent et s’unissent au son des barricades

Ils cherchent à me comprendre en plongeant dans le Gange

Ils me baptisent, me cherchent dans les tréfonds d’un rade.

 

C’est encore épuisé par un sommeil de plomb

Qu’on m’a donné enfin de quoi ne pas penser

En arrêtant un train rempli de guêpes et d’ombres

J’ai glissé sous le trottoir, je m’y suis caché

J’ai revécu encore la fin d’une autre vie

J’ai trouvé la chaleur quand elle fuyait ma main

Je cherche à me connaître en marchant sous la pluie

Tout en espérant le voir, ce soleil, enfin.

 

C’est encore écorché que je m’en suis allé

Tournant autour des donjons et des fariboles

Je sais que j’ai passé des années à creuser

Cherchant l’or et le miel tout en creusant le sol

Je réalise enfin que ce que je cherchais

C’était toucher le ciel et brûler au soleil

Et mes mains saignent encore, et mes nerfs, comme la craie

Sur le grand tableau noir gémissent à mes oreilles.

 

C’est encore apeuré que j’y suis retourné

C’est encore avec eux que je m’y suis perdu

Les anges me l’ont dit d’essayer d’avancer

Dans les veines coulent le sang d’un passé révolu

C’est encore un Eden qu’ils m’ont inséminé

Encore quelques questions sans réponse et sans voix

Pourquoi ne pas partir et se laisser porter ?

Pourquoi toujours chercher ? Et d’ailleurs, chercher quoi ?

Publié dans Chanson, Poemes, Tous les textes | Pas de Commentaire »

Sans-titre

Posté par Durf667 le 30 septembre 2013

En ces jours écorchés

En ces heures désarmées

Je lance un bref appel, je murmure à l’oreille

À mon corps éreinté

À mon cœur épuisé

Qu’ils dorment s’ils le peuvent, qu’ils saignent s’il le veulent

Mais qu’ils restent accrochés à mon âme

 

C’est quand tout est cassé

Quand le ciel s’est baissé

C’est quand rien n’a de sens, dans le vide et l’absence

Qu’on se doit de crier

De pleurer, de chanter

Tout est vain, tout est mort, tout est bien. Vivre encore

C’est tout ce qui reste sous les larmes

 

J’ai tenté, j’ai raté

Je suis las et muet

Mais j’ai vécu si fort que j’ai aimé mon sort

Même si je suis usé

Le meilleur, je l’ai gardé

Dans cet endroit caché, adoré et secret

Où je garde mes trésors et la Flamme

 

À mon corps éreinté

À mon cœur épuisé

Qu’ils dorment s’il le peuvent

Publié dans Chanson, Poemes, Tous les textes | Pas de Commentaire »

Il pleut des pierres

Posté par Durf667 le 3 juin 2013

Il pleut des pierres

.

Les rues sont pleines, ils ignorent tout

Les poings serrés, la vision floue

Courir pour pas tomber à genoux

 .

Il pleut des pierres

 .

Il faut se préparer au pire

Espérer le meilleur, se dire

Qu’on laisse une empreinte dans la cire

 .

Il pleut des pierres

.

Les yeux brûlé, la gueule en sang

Plus rien ne sera comme avant

Un jour ou l’autre, tout fout le camps

 .

Il pleut des pierres

 .

Il pleut des pierres dans Chanson parapluie

Il pleut des pierres

Et les abris sont occupés

Il pleut des pierres

Mais on trouve des boucliers

Il pleut des pierres

On danse dessous

On court pour pas tomber à genoux

Il pleut des pierres

Il pleut des pierres

 .

Il pleut des pierres

 .

C’est aujourd’hui que tout commence

Faut pas tirer sur l’ambulance

Même si ta peine est immense

 .

Il pleut des pierres

 .

Faut bien s’armer pour pas sombrer

Protégé et être protégé

Faut persister sans oublier

 .

Courir pour pas tomber à genoux, il pleut des pierres

Il faut se préparer au pire, il pleut des pierres

Un jour ou l’autre, tout fout le camps, il pleut des pierres

C’est aujourd’hui que tout commence, il pleut des pierres

Faut persister sans oublier, il pleut des pierres

Il pleut des pierres

Il pleut des pierres

Publié dans Chanson, Poemes, Tous les textes | Pas de Commentaire »

Chloe-Nihilish

Posté par Durf667 le 21 janvier 2013

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Rappel :

Entretien avec un autre vampire

Agression is Art

Publié dans Chanson, Tous les textes, Trucs bizarres | Pas de Commentaire »

12345
 

lepoetesolidaire |
Mots ecrit pour apaiser les... |
Mes poèmes qui retrace ma vie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le cercle des mots disparus
| vivre et souffrir pour écrire
| histoireentoutgenre